TENAX logo International web site - FR
change
 
  International web site FR Géosynthétiques Drainage UTILISATION DU GEOCOMPOSITE TENAX TENDRAIN DANS LES ACCUMULATIONS DE GRAVIER  
 
utilizzo di geocomposito negli accumuli di smarino géocomposite TENAX dans les accumulations de gravier
sitemap contact us
 
  Drainage  

Utilisation du géocomposite TENAX TENDRAIN dans les accumulations de gravier

 

Gravier composé de matériau argileux avec baguettes en fibre de verres
Gravier composé de matériau argileux avec
baguettes en fibre de verres

TENAX TENDRAIN pendant le recouvrement par du matériel, compacté mécaniquement
TENAX TENDRAIN pendant le recouvrement
par du matériel, compacté mécaniquement


TENAX TENDRAIN côté vallée
TENAX TENDRAIN 750/250/2 côté vallée

 

TENAX TENDRAIN côté mont
TENAX TENDRAIN 1000/400/2 côté mont

 

 

 

Les différentes étapes de la réalisation du trajet ferroviaire Bologne-Florence à Grande Vitesse ont impliqué l’excavation à différents endroits de l’Emilie de tunnels (nommés: Pianoro, Saturano, Monte Bibele e Faticosa).

 

Le matériau extrait pendant la fouille d’un tunnel est nommé “gravier”. Il est presque entièrement composé de roche et de terrain naturel, et en moindre pourcentage du béton, matériaux ferreux, mâts en fibres de verre employés si nécessaire pour renforcer la fouille.

Peuvent aussi être présentes des huiles d’origine minérale issues du "décoffrage" (pendant la construction du revêtement définitif du tunnel) ou des fuites des engins de chantier.

 

Les graviers peuvent être stockés selon trois façons :

 

SD (Stockage et Disposition)

Il s’agit de lieux de stockage où le matériel reste à disposition pour être employé dans les réalisations des travaux publics.

 

PREVAM (projet de récupération et valorisation environnementale)

Il s’agit d’interventions destinées à la récupération et l’amélioration environnementale et/ou à l’utilisation optimale des surfaces dégradées marginales ou résiduelles.

 

Carrière “ouverte et fermée”
Il s’agit d’endroits de prélèvement de matière inerte de qualité supérieure, utilisé pour les œuvres LGV qui est progressivement remplacé par des matériaux issus des tunnels.

 

Les premières carrières ont été réalisées à Pianore (Bologne) avec le matériaux extraits du tunnel qui porte le même nom.

 

Une fois données les dimensions des remblais, jusqu’à 40 m de hauteur, et des caractéristiques différentes des matériaux, il faut mettre en place un système drainant garantissant les mêmes caractéristiques géométriques (épaisseur) et hydrauliques (la portée spécifique) sous charges prolongées (correspondant à la durée de vie de l’œuvre).

 

À ce propos, le concepteur a choisi de réaliser des couches drainantes avec des géocomposites obtenues grâce à la lamination de deux géotextiles non tissés à fil continu en polypropylène(PP) et avec une géogrille extrudée en polyéthylène à haute densité (PEHD).

Les géotextiles séparent et filtrent les eaux alors que la géogrille a la fonction de drainer les eaux et de distribuer les charges.

 

La présence de matériaux fins dans le terrain, et donc de leur pression uniforme, peut faire augmenter le risque d’intrusion des géotextiles dans les canaux drainants de la géogrille.

Ce phénomène, qui fait chuter la portée spécifique, peut être évité en utilisant une géogrille à trois fils. Le fil central n’est pas affecté par l’intrusion des géotextiles.

 

A partir des caractéristiques citées ci-dessus, les géocomposites les plus appropriés ont été déterminés: TENAX TENDRAIN 750/250/2 et TENAX TENDRAIN 1000/400/2. Ils sont réalisés par assemblage à chaud d’une géogrille entre 750 ou 1.000 g/m2 (en PEHD) et des deux géotextiles entre 250 ou 400 g/m2 (en PP) non tissés.

 

Ce produit est stabilisé aux UV. Il est composé par des polymères inerts et donc inattaquables par les agents chimiques qui se trouvent naturellement dans le terrain, et sont respectivement utilisés selon les charges de matériel qu’on a l’intention de faire supporter au géocomposite.

 

En particulier les carrières de «gravier» sont réalisées dans des petites vallées ou dans des bassins naturels contigus au tunnel que l’on veut creuser. Elles sont constituées de couches de matériel d’une épaisseur d’environ 10 m.

 

TENAX TENDRAIN est posé à la base de chaque couche. Ce produit est vendu en rouleaux d’environ 3,80 m de largeur et 25 ou 50 m de longueur. Il est donc simplement déroulé et recouvert avec du matériel issu de l’excavation du tunnel, compacté mécaniquement. Chaque couche est reculée d’environ 5 cm vers le mont par rapport aux précédents. Cela crée un talus artificiel avec une pente du 3%. Chaque épaisseur présente une partie sous une charge plus importante. Elle se trouve normalement côté talus naturel du relief.

 

Ici on va utiliser TENAX TENDRAIN 1000/400/2. En revanche, on va utiliser TENAX TENDRAIN 750/250/2 au niveau de la partie avec une charge mineure. Celle–ci se trouve côté vallée où les accumulations du matériel sont mineures en raison du talus artificiel.

 

Le matériau est accumulé jusqu’au sommet de la petite vallée (ou jusqu’au remplissage du bassin naturel). Ensuite, il faut le recouvrir avec du terrain naturel, le planter pour favoriser la reprise de la végétation.

 

 

 


 

 

Section et façade de la structure drainante du géocomposite


Section et façade de la structure drainante du géocomposite TENAX TENDRAIN montrant les fils à haute résistence à la compression et les canaux de drainage

 

 

 


PRODUITS


Géocomposite TENAX TENDRAIN (géogrille + géotextile)

  TENAX © 1995-2014 All rights reserved